loader image

Transformer la crise de milieu de vie en un fabuleux tremplin

La crise de milieu de vie est une crise existentielle et une crise de sens qui peut survenir entre 35 ans et 50 ans et qui permet d’entrer dans la deuxième partie de vie. Le passage de la période du “FAIRE” à la connexion à l'”ETRE”

La première partie de vie : un investissement pour un modèle d’idéal de vie personnelle et professionnelle

Généralement, la première partie de vie est consacrée à :

  • la réalisation des ambitions professionnelles,
  • la construction du réseau social,
  • la responsabilisation dans tous les domaines de vie (enfants, famille, professionnel, social).

C’est la période de construction de l’IDENTITE SOCIALE et du cadre de vie. Un ensemble d’obligations et de rôles à assumer en réponse à l’environnement qui bien souvent sont au détriment de l’identité profonde.

La crise de milieu de vie s’annonce …

Souvent, au détour d’un événement de la vie qui éprouve fortement (un anniversaire, un licenciement, une maladie, un deuil, les enfants qui quittent la maison, …), venant questionner l’existence et le sens “qui suis-je vraiment ?, ai-je fait les bons choix ? j’ai envie d’autre chose mais quoi ? …”

L’ identité se fissure et une rupture d’équilibre émerge. Le paradigme existentiel est remis en cause. Remise en cause des désirs, des aspirations, des états internes qui influençent grandement le style et l’orientation de vie.

La rupture d’équilibre est annonciatrice de crise de vie, d’un changement en cours, résultant d’une accumulation de frustrations, de déceptions imposées durant des années, et qui s’exprime :

Soit par l’explosion ! (à l’extérieur de soi) agressivité

Soit : par l’implosion ! (à l’intérieur de soi) le burnout, la dépression, l’anxiété, l’angoisse ou la maladie

Cette crise de milieu de vie se distingue particulièrement par  :

  • la crise du Temps qui passe
  • la crise du Sens et de la direction de vie (l’envie d’autre chose + enrichissant )
  • la crise des Valeurs
  • la crise des Emotions bouillonnantes – l’âme est en détresse

La crise de milieu de vie, le passage qui accompagne l’entrée dans sa nouvelle ère !

Plus communément appelée crise de la quarantaine ou crise de la cinquantaine, la crise de milieu de vie peut être indolore et discrète, comme déstabilisante voire violente

Elle peut provoquer de nombreux chamboulements à tous les niveaux de vie (personnel, professionnel, couple…) et de grandes remises en cause.

Ses impacts seront d’autant plus significatifs que tout ce qui a été réprimé antérieurement s’est imprimé en soi et ne demande qu’à sortir !

A un moment, c’est l’asphyxie ! Tout ce qui a été étouffé demande à s’exprimer !

Le système émotionnel bouillonne et domine le quotidien, tout devient compliqué. La vitalité est diminuée, l’enthousiasme disparait. Les repères habituels ne conviennent plus et même l’apparence physique peut se modifier.

Une période de doutes, de confusion, de stress ou d’angoisse s’installe ; tout comme un état d’euphorie et d’exubérance avec l’envie de tout plaquer !

Les signaux d’alerte chez nos clients

Quelques signes qui annoncent la CRISE  qui est en train de se jouer :

  • Le lever est difficile, la boule au ventre pour aller travailler ?
  • La perte de sens dans le travail, la perte de vision dans la carrière professionnelle ?
  • Le « ras-le-bol de tout » qui s’installe petit-à-petit et met dans des états émotionnels inhabituels (colère, irritabilité, énervement, déprime…)
  • Insatisfaction de la vie, impression de ne pas s’accomplir
  • Tout insupporte : les obligations, les actions, les réactions, les autres, le monde en général, les événements
  • Une baisse profonde de l’estime de soi se fait ressentir, la personne n’arrive plus à distinguer le meilleur d’elle
  • Parfois remise en cause de la relation de couple, le travail, l’existence en général, le mode de vie : la personne n’a plus sa place
  • Perte de confiance en soi. N’ose plus avancer, se sent bloquée, coincée. Ne sait pas quoi faire de sa vie.
  • La peur du temps qui passe, de quoi sera fait demain ?

La crise de milieu de vie : le sas de la métamorphose

La crise de vie peut être vécue comme une fatalité soit être une opportunité pour se réinventer.

La crise de milieu de vie est un cap difficile à passer car beaucoup de remises en cause, mais qui bien accompagnée, peut devenir un fabuleux tremplin pour nos clients afin de lui permettre :

  • d’accepter avec bienveillance son état du moment pour se déculpabiliser,
  • de comprendre ce qui se passe et de faire le chemin vers soi pour prendre soin de soi,
  • de faire le bilan de sa première partie de vie pour capitaliser ses ressources, forces et rebondir de ses renoncements
  • de se mettre “en quête de soi” et se redécouvrir en profondeur dans son for intérieur
  • de mettre en perspective un nouvel avenir,
  • d’oser changer de cap, transformer et prendre ses propres décisions en étant soutenu.e,
  • d’oser se renouveler pour oser être soi et l’exprimer

« Trouver le véritable sens à sa vie est la récompense d’un travail intérieur que chacun doit faire sur lui-même »

« Changer n’est pas devenir quelqu’un d’autre, c’est juste devenir qui on est … et l’accepter ! »

Le coaching de transformation du milieu de vie : un booster au rééquilibre

Accompagner nos clients à traverser cette période charnière et le guider dans ce processus de changement, c’est l’aider :

  • à sortir de l’impasse et de l’angoisse (stop à l’auto-sabotage !)
  • à revoir et identifier ses priorités de vie
  • à reprendre confiance 
  • à identifier ses besoins profonds
  • à nettoyer ses filtres intérieurs (croyances limitantes)
  • à prendre soin de lui – Agir pour son bien-être
  • à recontacter et revisiter ses valeurs
  • à comprendre ses émotions et leur langage dans le chaos
  • à dépoussiérer ses rêves, ses envies profondes, ses projets laissés en jachère
  • à revisiter son approche du temps, pour en être pleinement conscient
  • à amorcer l’écriture de son nouveau chapitre.

 

 

 

 

 

Installed by Li-Nó Design
X